Skip to main content


Jean-Claude et Cindy Mellot

Coteaux du Giennois Gien

Accueil
Qui sommes-nous ?
Venez nous rencontrer
Présentation du Vignoble
Nos vins
Visiter le Vignoble
Album Photos
Adresses Utiles : Où trou
Foires et marchés 2017
Accords Mets et vins
English version
Contactez-nous
Téléchargez notre brochur
Plan du site
Connexion de membre

Photographies Christophe Lörsch

 

 

 

 

 

Le vignoble est situé sur les coteaux de la Loire,

dans la Nièvre et le Loiret

et bénéficie de sols siliceux ou calcaires.

 

Les Coteaux du Giennois s'étendent sur 14 communes :

Beaulieu, Bonny, Gien, Briare,

Ousson sur Loire, Thou, Alligny,

La-Celle-sur-Loire, Cosne-Cours-sur-Loire, Myennes, Neuvy sur Loire, Pougny, Saint-Loup et Saint-Père.

 

 

 

    

 

 
 
Désignation(s)Vallée de la Loire
Appellation(s) principale(s)Coteaux du Giennois
Type d'appellation(s)AOC
Reconnue depuis1998
Région parenteVignoble du Val-de-Loire
LocalisationNièvre et Loiret
SolSols siliceux, graveleux et calcaires
Superficie plantée150 hectares
Cépages dominantsCépages rouges
pinot noir et gamay
Cépage blanc
sauvignon
Vins produitsRouge, rosé et blanc
  

UN PEU D' HISTOIRE

 

Des pépins de raisins du IIe siècle, découverts à Cosne-sur-Loire au cours de fouilles archéologiques, prouvent l'ancienneté des vignes dans la région.

En 849, le Roi Charles le CHAUVE confirme une donation de l'Evêque d'Auxerre (maisons et vignes)

au collège de l'église Saint-Laurent de Cosne.

En 1218, des vins du Giennois sont achetés pour la cour royale du Roi Charles V à Paris.

De 1254 à 1262, l'Evêque d'Auxerre fait construire à Cosne un superbe château comprenant une vaste cuve et des vignobles.

En janvier 1566, Charles IX et sa mère Catherine de Médicis s'arrêtent à Cosne et

parmi les cadeaux remis, reçoivent des vins du cru.

De nombreuses abbayes sont créées dans la région et contribuèrent à l'extension du vignoble local,

on peut citer l'abbaye cistercienne de Roche à Myennes et la Commanderie des Templiers.

Les origines du vignoble des Coteaux du Giennois sont aussi à chercher, en aval de la Loire, dans les dépendances

viticoles de la célèbre abbaye de St-Benoît-sur-Loire, et en amont, dans celle de l'abbaye de la Charité.